• Philip Seymour Hoffman laisse inachevée une scène cruciale de Hunger Games... 

    La mort de l'acteur n'aura pas d'impact sur la sortie du quatrième volet, partie II, des jeux de l'Expiation, mais un passage  important,  impliquant son personnage, devra être repensé. 

    Il restait 7 jours de tournage à Philip Seymour Hoffman pour boucler les prises de vue de Hunger Games 3: La révolte, partie II. L'acteur, décédé dimanche 2 février 2014 à 46 ans, devait encore jouer une dernière scène majeure de ce dernier volet, rapporte un dirigeant de la maison de production, Lionsgate, au Hollywood Reporter. Depuis le second épisode, L'Embrasement, Hoffman incarne le juge Plutarch Havensbee, l'arbitre des Jeux de l'Expiation. Ce personnage prend de l'importance au fur et à mesure de l'histoire, alors qu'il devient une figure centrale de la révolution. Malgré cette scène capitale inachevée, la mort de comédien n'aura pas d'impact sur la sortie, ni sur l'intrigue du dernier épisode de Hunger Games.

    "En ce qui concerne la production, il n'y aura aucune conséquence,

    explique un membre de Lionsgate. Bien sur nous devons effectuer

    quelques ajustements mais le film ne sera pas touché d'un point de

    vue artistique. Ses performances dans les deux derniers films

    montreront l'étendue de son talent. Nous pensons que ce sera

    lui rendre un bel hommage."

    Les acteur enregistreront des expressions à l'avance 

    Quelque scènes devront néanmoins être réécrites et repensées dont celle cruciale impliquant le juge Plutarch. Pour le reste, Lionsgate espère pouvoir combler le vide laisser par Philip Seymour Hoffman avec la technologie. 

    "Ils utiliseront des retouches à l'aide de technologie digitale. Ils peuvent aussi concentrer es plans sur ses interlocuteurs et non sur lui", explique une source proche de Lionsgate. 

    " Je ne dis pas qu'il est possible de reproduire tout le talent de Philip Seymour Hoffman , mais il est certainement faisable de reproduire son image pour un plan ou deux." ajoute Rob legato, spécialiste des effets spéciaux (Le Loup de Wall Street) interviewé par The Hollywood Reporter. 

    Les coûts de la mort de l'acteur seront pris en charge par l'assurance dont dépend Hunger Games. Universal renconte un problème similaire avec le tournage de Fast and Furious 7, perturbé par la mort soudaine de Paul Walker, dans un accident de voiture en novembre 2013. Rob Legato prédit que dans le futur, les compagnies d'assurance demanderont aux acteurs de superproductions d'enregistrer à l'avance une série d'expressions faciales "au cas ou ce genre de chose arriverait"

     

    Source : LeFigaro 

     

    Philip Hoffman


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire